lundi 9 janvier 2012

Mampreneurs!

Les Françaises, qui sont les championnes du taux de natalité ont cependant de sacrés challenges à relever. Il est loin l'époque où la femme était forcément au foyer, et c'est loin d'être un idéal pour la plupart car s'occuper à 100% de ses enfants est un vrai métier, au fond. Enfin, pour celles qui s'arrêtent quelques années, le tout est d'être "réemployables" à l'issue du congé parental. Les mamans d'aujourd'hui auraient ainsi un nouveau modèle à inventer: avoir une activité qui leur permette de s'épanouir et disons-le de mettre un peu de beurre dans les épinards (un seul salaire pour la famille? argh...), mais aussi de profiter des moments importants avec sa famille. Certaines femmes ont trouvé la réponse dans leur activité de salariée, parfois aménagée (congé parental, 4/5è, temps partiel, etc.), d'autres dans une activité de free-lance. Enfin, certaines créent leur entreprise! On trouve une mine d'informations précieuses sur cet état d'esprit, la recherche d'une manière de concilier le travail et les enfants sur le site Maman Travaille (et dans le livre du même nom, que vous pouvez commander ici). A Singapour l'équivalent existe avec le site Mums At Work Singapore!

Les "mampreneurs", c'est un mot pour désigner les "mamans entrepreneuses". C'est un concept en plein boom aux Etats-Unis, qui émerge doucement mais sûrement en France. Ce sont ces mères qui, lors d'un congé maternité / parental ou tout simplement après la naissance d'un enfant font mûrir un concept: elles dénichent un produit qui manque, une nouvelle idée, et se lancent (allez donc lire cet article ici). Et oui, être maman booste la créativité (avis aux recruteurs). Il existe tout type de mampreneurs, de l'auto-entrepreneuse à la future PDG de multi-nationale ;-) Je vous recommande chaudement de vous inscrire sur le site The Mogul Mom ("for moms who run a business, raise a family and rock both"). On vous donnera des conseils (gratuits!) et forts utiles si devenir mampreneur vous trotte dans la tête. Le site Mums At Work Singapore vient aussi de créer sa page facebook Mumpreneurs of Singapore.
Si vous voulez en savoir un peu plus sur le phénomène en France, vous pouvez vous procurer Le guide des mompreneurs: ma boîte et mes enfants d'abord... (disponible ici). Tout est dans le titre: créer sa boîte et garder ses enfants au premier plan. Compatible? Ne rêvez pas, pour faire décoller une entreprise, il faut beaucoup beaucoup travailler (allez donc lire cet article, ici). Mais vous n'aurez pas de patron pour vous faire une réflexion le jour où vous devez accompagner votre enfant chez le pédiatre, aller à la réunion des parents d'élèves, quand vous rentrez plus tôt pour qu'il fasse ses devoirs... On se rattrappe quand les enfants sont couchés...

J'ai la chance d'avoir pu rencontrer des mampreneurs, et discuter avec elles casse un certain nombre de mythes. J'avoue que parfois ça me trotte dans la tête, devenir mampreneur... un jour, peut-être, ou peut-être pas? En attendant, j'ai décidé de vous en faire profiter, et de me lancer dans des interviews de mampreneurs (et pappreneurs) à Singapour, en expatriation, mais aussi en France. Je les publierai sur mon blog. Vous pouvez en trouver les modalités ici, en attendant de lire les premiers interviews. J'espère que vous serez nombreuses à vouloir témoigner (et peut-être susciter des vocations!). En attendant, dans un autre genre, vous pouvez retrouver les portraits de français à Singapour par Enoa, sur le site Paris-Singapour, ici.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...