lundi 16 juin 2014

Apéro chez Gontran Cherrier!

Il y a maintenant plus de 2 semaines que les blogueurs francophones de Singapour étaient invites chez Tiong Bahru Bakery ("TBB") avec Gontran Cherrier lui-même! Déjà fan des produits, je me suis débrouillée pour me rendre disponible, ce qui était loin d'être gagné. Il m'arrive de traverser la ville avec les enfants pour les y amener prendre un goûter, et nous prenons notre déjeuner dominical en moyenne 2 fois par mois chez TBB. Au point que je me suis déjà retrouvée confrontée à Petit M hurlant et me tirant de tout son poids par le bras alors que nous passions devant la boutique (un jour ou nous avions décidé de déjeuner ailleurs): "Mamaaaaaaaan, je veuuuuuuux un sandwich au jambon!!!!". Et les croissants de Gontran sont mes préférés à Singapour. Petit luxe gourmand à Singapour, qu'il sera bientôt plus facile de satisfaire en France. 
Revenons-en à la rencontre. Nous avons eu droit à 2h en petit comité (7 blogueurs) avec Gontran, qui répondait sur fond d'ambiance décontractée à nos questions tout en nous faisant gouter ses spécialités. Gontran est normand d'origine (un bon point!), issu d'une famille de boulangers. Il ouvre sa première boutique à Paris en 2010, et il en a actuellement 12 (4 en France, 5 au Japon, 3 à Singapour et bientôt en Corée, en Australie, en Afrique du Sud...). Gontran est aussi juré dans l'émission "La meilleure boulangerie de France" sur M6 en France. Bref, un boulanger de talent, doublé d'un entrepreneur à succès et une star médiatique. Malgré tout, nous avons en face de nous quelqu'un qui a garde les pieds sur terre, accessible, sympathique, plutôt beau gosse (le parti rêvé, quoi, sauf que son cœur est déjà pris, mesdames).
Gontran nous explique ses challenges: l'adaptation de la fermentation afin d'obtenir une croute plus épaisse qui résiste a l'humidité, l'import de certains produits, la difficulté de fidéliser le personnel. Ses choix, comme celui d'ouvrir des boutiques en Asie, une région du monde ou la culture culinaire l'attire. Dans tout ce qu'il nous raconte, on sent l'amour du bon produit.
Nous avons la chance de gouter plusieurs de ses produits: sandwich jambon beurre, quiche poulet tomate poireaux, un pain hamburger à la mélasse et à la coriandre garni de saumon fumé et cream cheese sur lit de roquette, et une focaccia jambon fumé, fromage, tomates cerise et roquette. Venons-en au sucré: tarte au citron, coulant au chocolat sur une base craquante au sablé, kouign amann et croissant.
Et moi, j'ai retenu une chose: Gontran Cherrier, il aime (et fait) ses croissants "croquants à l'extérieur, moelleux à l'intérieur et qui se déroulent". Ça tombe bien, moi aussi. Ce croissant-là, c'est un peu une madeleine de Proust, et je suis prête à traverser Singapour pour le déguster!

Articles publiés par les autres blogueurs présents à la soirée:
- chez Carine, c'est ici.
- chez Aurore, c'est ici.
- chez Eva, c'est ici.
- un billet que j’avais publié il y a un an et demi, c’est ici.
Page Facebook de Tiong Bahru Bakery c'est ici.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...