lundi 13 mai 2013

Ma liseuse Kindle et moi...

Ma liseuse, ne me quitte plus depuis son arrivée, à la maison, quand je sors, elle est toujours dans mon sac! Et au passage, je suis un peu moins connectée aux réseaux sociaux, donc si grâce à ça je lis plus, c'est tout bon!

Une liseuse, qu'est-ce que c'est?
C'est une petite tablette, souvent de la taille d'un livre de poche, qui permet de lire des livres électroniques et qui utilise un "papier électronique" assurant un grand confort de lecture. En gros, l'écran ne réfléchit pas de lumière, ce qui lui donne un aspect mat, très proche d'un livre traditionnel. C'est assez bluffant. J'ai choisi la liseuse Kindle Paperwhite Wifi d'Amazon, qui est également dotée d'un système qui permet un rétro-éclairage sans pour autant fatiguer les yeux: très pratique en vacances si les enfants dorment dans la même chambre que nous (plus obligée de se la jouer camping sous la couette avec lampe de poche pour lire dans le noir sans réveiller personne). 

Justement, comment acheter un Kindle à Singapour puis des livres en Français?
Autant vous dire que le circuit de distribution est bien contrôlé. En théorie, on ne peut pas acheter de Kindle (distribué par Amazon) à Singapour, même via le site Amazon.com, alors que nos (presque) voisins Thaïlandais le peuvent, par exemple. En théorie, on ne peut pas non plus acheter du contenu sur Amazon.fr en étant résident à Singapour. Ça parait bien compliqué. Amazon.fr m'a d'ailleurs dit que je ne pouvais acheter ma liseuse que de retour en France et a complété ainsi son explication: "Suite à notre conversation par chat, je vous informe que la disponibilité du contenu pour les clients à Singapour est déterminée par les éditeurs des livres Kindle en fonction des droits dont ils disposent ou des accords qui existent entre ces derniers et Amazon. Ainsi, la liste des pays dans lesquels un contenu est disponible peut évoluer au cours du temps. Je vous rappelle que les achats sur la boutique Kindle d'Amazon.fr ne sont autorisés que pour les clients résidant en France métropolitaine, à Monaco, en Belgique, en Suisse ou au Luxembourg." Mais il existe une astuce. Pour acheter son Kindle à Singapour, de nombreux blogs en anglais vous diront que vous pouvez le commander sur Amazon US en utilisant un service de rapatriement des colis tel que VPost,  ComGateway ou BorderLinx qui vous attribue une adresse aux US et renvoie votre colis à Singapour. L'astuce supplémentaire, si vous n'avez pas de carte de crédit américaine, est de créditer une carte cadeau sur votre compte Amazon US. Si vous voulez acheter votre liseuse en France, il faudra profiter de votre prochain retour.
Pour acheter du contenu en français, étant donné qu'une adresse en France et une Carte Bancaire française sont suffisantes, il suffit de mettre l'adresse de vos parents (par exemple) et de payer avec votre carte française. Vous pouvez télécharger directement le contenu sur la liseuse. La bonne nouvelle, c'est qu'avec un compte Amazon.fr, on peut aussi acheter du contenu sur Amazon.com.

Les plus?
- On peut avoir sur soi l'équivalent de milliers de livres. Habituellement, SuperChéri et moi on choisit un livre chacun (ou plus selon la durée des vacances), qu'on échange en cours de route... mais bien des fois pas synchro sur nos lectures l'un de nous n'avait plus rien à lire. Maintenant, je peux emmener autant de livres que je veux sans penser au poids des bagages ni acheter 15 livres en français à chaque retour en France (qui pèsent une tonne).
- Corollaire du premier, on allège substantiellement sa bibliothèque. Ca va vous paraitre tire par les cheveux, mais je trouve qu'il y a un petit cote durable à utiliser une liseuse.
- Les livres qui ne sont plus sujets aux droits d'auteurs sont gratuits, ce qui permet de réviser ses classiques!
- On lit plus car il est plus facile d'avoir sa liseuse sous la main, qu'un gros bouquin de 500 pages.

Les moins?
- Une offre encore non exhaustive.
- Des nouveautés qui sont encore trop chères. Pour un livre papier, j'attends en général la sortie du livre en format poche et n'achète quasi jamais le format broché. Certes le format Kindle est moins cher que le livre broché, mais encore trop cher par rapport au livre de poche. C'est moins vrai pour les livres sortis il y a quelques années.
- Il y a des livres que j'aime bien conserver, et donc que j'achèterai en format papier.

Le petit conseil?
Avant d'acheter un Kindle, téléchargez toujours l'extrait gratuit pour vous assurer que la mise en page est satisfaisante. Il est notamment indispensable que le livre électronique soit doté d'un sommaire pratique. Si tout simplement vous hésitez, c'est aussi un bon moyen de découvrir le premier chapitre du livre.

Je recommande?
En tant que maman active expatriée, ça me permet d'avoir accès à un large panel d'ouvrages sans attendre mes retours, et je lis beaucoup plus, et plus facilement (même en allaitant!). Ma liseuse me suivra lors de toutes nos vacances !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...